Entre deux…

 

Ouhla !  déjà octobre ?

L’été est passé à toute vitesse. L’équinoxe d’automne se rappelle à nous, avec son introspection, les bilans et les adaptations .

Que se passe t’il entre deux étapes ? entre deux saisons ? deux options ?

Nous souhaitons tous arriver à nos objectifs rapidement, facilement. Mais ce n’est pas toujours le cas.
Comment décoder ces messages de la vie  qui semblent nous freiner ?

Tout a du sens et  l’Univers est parfait.

L’inquiétude, l’impatience, l’anxiété créent des tensions qui finalement empêchent le bon déroulement des choses.

On appelle ça, « un mal pour un bien »; moi,  je dis que L’Univers nous montre l’ombre afin que nous trouvions la lumière qui est derrière.

Car derrière chaque ombre, il y à la lumière.  Alors, accueillons cette ombre sans angoisse, écoutons nos émotions, ce qu’elles ont à nous dire, à nous rappeler.
Prenons conscience de l’inconscient caché au fond de nous , dans l’ombre et la lumière surgira .

Ne soyons pas pressés; le temps est une notion qui n’existe pas pour l’Univers, ni pour les plantes, ni pour les animaux . Pour eux, il n’y à que le présent.
Nous les hommes,  sommes assujettis au passé et au futur. Nous ne jouissons pas alors de notre totale liberté et joie de vivre le moment présent.

Quand tout s’emballe, quand les ombres noircissent le tableau, prenez un temps pour dire STOP.
La détente apaise alors les tensions et l’Univers vous amène la lumière.

Les feuilles des arbres vont tomber, protéger le sol, nourrir la terre et son microcosme qui, à son tour, lorsqu’il sera temps, nourrira à nouveau l’arbre.
Laissez se déposer vos acquis, vos apprentissages afin qu’ils nourrissent en profondeur votre âme.

Lorsque vous sentez monter l’anxiété, le stress, relâchez vous et revenez à l’essentiel, aux priorités.
Vous verrez que tout se remet dans un ordre et un timing parfait. Faites confiance à l’Univers.

L’entre deux est une situation que nous n’aimons pas car nous nous sentons ballottés, déstabilisés. Nous avons peur de chuter, de nous blesser. Dans ces périodes d’entre deux, soyons légers, corps, cœur et âme, nous flotterons et passerons les grandes vagues plus facilement. La douce légèreté de l’Etre…

Entre deux étapes, apprécions le frisson du renouveau, entre deux saisons, apprenons à nous ressourcer.

Et entre deux options ?
Je vous donne un outil :
Lorsqu’un choix est difficile à faire, noter les chacune sur une feuille ou penser à chacune d’elle. Posez votre regard sur une feuille puis l’autre ou pensez y. Si vous vous sentez lourd , c’est un non; si vous vous sentez léger, c’est un oui.
Là, c’est votre âme qui vous parle.

Si vous céder aux peurs, à votre mental qui pèse tout, c’est votre ego qui vous parle.
Ah oui, je vous parlerai de lui bientôt, votre Ego, cet ami qui ne veut que votre bien mais qui n’agit pas toujours de façon adéquate !

Tout ceci pour vous dire, que nous avons eu quelques ombres à notre tableau mais que les lumières se dévoilent doucement.

Igor a un radiateur tout neuf, de nouvelles durites, et encore quelques réglages et remontages à venir. Pascal est sur tous les fronts, travaux de la maison à finir, Igor à remettre sur pneus…Il lui tarde de rouler avec lui.

Nous sommes en création d’entreprise pour nos ateliers; nous avons choisis d’être en couveuse d’entreprise. Nous avons encore du travail à fournir.
L’anxiété nous saisit parfois, mais j’ai décidé de ne pas lui laisser la place !

Un chose après l’autre, et nous avançons, plus lentement mais sûrement.

A bientôt, restez au chaud 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *