Le premier jour du reste de ta vie…

C’est bientôt la fin de l’hiver et le début du printemps.

La Nature se renouvelle, et notre nature demande à se renouveler et à se révéler.

Cette chanson est venue me chercher pour écrire mes pensées. Merci.

J’ai eu envie de mêler ses paroles et mes mots; bonne lecture et écoute.

Laissez vous bercer par la mélodie et la voie d’Etienne Daho, en suivant ce lien.

Un matin comme tous les autres

Un nouveau pari

Rechercher un peu de magie

Dans cette inertie morose…

 

Clopin clopan sous la pluie

Jouer le rôle de sa vie

Puis un soir le rideau tombe

C’est pareil pour tout l’monde…

 

Rester debout mais à quel prix

Sacrifier son instinct et ses envies

Les plus essentielles

Chaque jour est un nouveau jour avec ses mystères, ses contraintes, ses tristesses et ses joies.

Parfois la vie semble inextricable, embrouillée.

Dehors la route est tellement sinueuse et je ne vois pas au loin ce qui m’attends.

Je voudrai connaître le bout de ce chemin. Être rassurée et savoir si je pourrai m’accomplir un jour.

En attendant je vis sous le regard des autres, j’essaie de répondre à leurs attentes.

Je me dis que c’est ça la vie, mais au fond de moi, un sentiment me dit de chercher encore…

Mais tout peut changer aujourd’hui

Et le premier jour du reste de ta vie

Plus confidentiel

 

Pourquoi vouloir toujours plus beau

Plus loin plus haut

Et vouloir décrocher la lune

Quand on a les étoiles

 

Quand les certitudes s’effondrent

En quelques secondes

Sache que du berceau à la tombe

C’est dur pour tout l’monde

Plus on fait le chemin intérieur à la recherche de Soi, (ou de son véritable Moi, ou de son âme) et plus on se rend à l’évidence que jusque-là, on jouait un rôle, parfois plusieurs rôles….

Le rôle qu’on nous a donné, qu’on s’est donné, pour faire face aux difficultés, aux blessures, pour se préserver, pour lutter contre l’adversité. Pour être le meilleur, en toutes choses si possible, on devient exigeant envers nous même puis envers les autres.

Et un jour, une goutte d’eau fait déborder le vase, on vit un tsunami émotionnel, physique.

Et un jour, c’est comme une révélation : ne plus porter de costume ou de masque, me révéler à moi-même, puis avec du courage, aux autres : je veux être moi !

Rester debout mais à quel prix

Sacrifier son instinct et ses envies

Les plus confidentielles

 

Mais tout peut changer aujourd’hui

Et le premier jour du reste de ta vie

C’est providentiel

 Alors, c’est le grand nettoyage de printemps !

Dans ma maison, mon corps, ma tête, dans ma vie.

Il y à des choses qu’on ne veut plus, qu’on ne peut plus supporter, on a envie d’authenticité, d’essentiel, de simplicité.

Quelque chose me guide vers de nouveaux horizons et m’apprend que la vraie vie, c’est chaque minute passée de l’instant présent.

Déroutant, on ne m’a pas appris à vivre le moment présent, on m’a juste appris à me projeter dans un futur incertain.

Alors, comme je ne sais plus à quoi m’en tenir, je lâche prise, la peur au ventre ; cette peur est d’ailleurs bien utile car elle va me donner l’énergie nécessaire pour franchir ce fleuve tumultueux pour atteindre l’autre rive.

Debout peu importe le prix

Suivre son instinct et ses envies

Les plus essentielles

 

Tu peux exploser aujourd’hui

Et le premier jour du reste de ta vie

Non accidentel

 

Oui tout peut changer aujourd’hui

Et le premier jour du reste de ta vie

Plus confidentiel

Finalement, ce n’est pas si difficile, et même exaltant, de traverser ce fleuve.

Tout peut changer aujourd’hui, tout, ou en partie, de façon confidentielle, intime aussi, sans faire trop de bruit.

C’est la conscience du moment présent, du respect de soi, du respect des autres, des vraies valeurs que sont l’amour, l’authenticité, la tolérance, la bienveillance, la simplicité, qui nous donnent un nouvel éclairage sur notre vie et qui illuminent notre chemin.

Il est bien qu’il soit sinueux ce chemin, une route large et droite c’est lassant ; je porte mon regard au prochain virage, et je m’attends à une belle surprise ensuite, et ainsi de suite.

Je suis sur l’autre rive et je sais qu’il y aura encore d’autres fleuves à traverser, pour découvrir de nouveaux horizons, c’est la vie !

Chaque jour est le premier jour du reste de sa vie, si on écoute ses instincts et ses envies, c’est … providentiel.

Confidentiel

 Confidentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *