Mon alimentation et ma santé en été……

La saison de l’élément FEU (terre-eau-feu-air)

Période d’été, du 21 juin au 21 sept. 

Cru et vitamines, faites le plein !

Passé le temps des jeunes pousses du printemps, les plantes emmagasinent l’énergie du soleil via la photosynthèse.

Elles accumulent des nutriments qui permettront l’aboutissement de leurs graines à la saison des récoltes, l’automne.

Et nous les humains, on fait comment ?

Bio, local et de saison, toujours. Selon la région, nos amis maraîchers doivent donner un coup de pouce – pousse à mère Nature afin de nous nourrir. Il est parfois nécessaire de mettre les cultures sous serre, gagner un peu de temps, mieux gérer l’eau et la température, et protéger les cultures de certains ravageurs gourmands. Mais la pleine saison maraîchère est bien là, en été, juillet, août et septembre sont les mois les plus productifs car, je le rappelle, le soleil et la chaleur sont les éléments essentiels pour amener les plantes à maturité.

L’été est la période de l’élément FEU, un des quatre éléments qui composent notre planète et tout ce qui y vit dessus ; ces quatre éléments complémentaires sont la base de notre vie.

Le FEU symbolise aussi l’inspiration, le plan spirituel.

Le soleil est l’astre qui féconde la terre, le Yang (principe masculin) qui s’unit au yin (principe féminin), et qui donne la vie.

Le feu réchauffe la terre, éveille la vie. Il a aussi un aspect, à nos yeux d’humain, destructeur. Il provoque parfois des feux de forêt et détruit tout sur son passage. Cela reste cependant un moyen de transformation de la matière et de régénération. Réduite en cendres, la matière végétale se transforme en matière organique nourrissante pour la terre. C’est l’alchimie du feu. Faire table rase du passé pour laisser la place au nouveau et continuer l’évolution. 

Nous vivons actuellement une période feu intense dans tous les sens du terme. L’homme a découvert et a appris à maîtriser le feu, depuis la fonte du métal pour créer des outils à l’énergie des panneaux solaires de nos jours. C’est une source énorme d’énergie inépuisable à notre échelle humaine, renouvelable et gratuite (enfin, cela devrait l’être comme l’eau, la terre et l’air…) !

Le FEU est la vie, comme la TERRE, l’EAU et l’AIR.

Comment puis-je bien nourrir mon corps physique, mon âme et mon esprit en été ?

Nourrir mon corps physique en été : 

C’est lui le premier à devoir être correctement nourri car les deux autres en dépendent : un esprit sain dans un corps sain, l’impact de nos émotions négatives qui entraînent des maladies etc… il y a quelques phrases anodines qui témoignent de cela.

Les plantes ont été fécondées par nos amis les insectes au printemps dernier et les fleurs ont laissé la place aux fruits, qu’on appelle aussi légumes. Toutes les plantes, hormis les algues et les champignons se perpétuent par les graines contenues dans les fruits.

Pour être simple, car l’alimentation d’été est simple, mangez tout ce qui peut composer une très bonne ratatouille ! (Bémol pour la moitié nord de la France qui doit attendre NATURELLEMENT la deuxième moitié de l’été pour profiter des tomates, aubergines et poivrons).

Courgettes, haricots verts-jaunes ou violets, concombre, fenouil, salades en tous genres, jeunes carottes etc… (liste non exhaustive mais fiez-vous à votre bon sens) ; ail et oignons nouveaux se mangent à toutes les sauces avec leurs tiges tendres.

Retenez un principe de base pour cette saison : du cru, du cru, du cru ! pour profiter de toutes les vitamines, car la cuisson au-dessus de 42 degrés en détruit une bonne partie.

Les courgettes ne servent pas seulement la ratatouille ou les gâteaux au chocolat ( elle remplace très bien la matière grasse et donne des super moelleux au chocolat), elles sont très bonnes crues ramassées jeunes, à la croque au sel, comme le choux rave, et le poivron rouge (un poivron mûr est rouge, vert il ne l’est pas et donc pas très utile, je tolère le jaune) ; pour les intestins sensibles, pelez-les et blanchissez les 1mn à l’eau bouillante.

Le défilé des fruits commence avec les cerises et ça continuent avec les fraises, les groseilles, les cassis, les abricots, les pêches, melon, pastèque etc …

Regardez la couleur ! l’été, le rouge domine (pas seulement sur ceux qui ont fait la crêpe sur la plage) et se décline dans toutes ses nuances d’orange et de jaune. Il y a une bonne raison à cela car la coloration est le signe distinctif de nutriments aux propriétés bien spécifiques pour la saison.

Les lycopènes, les caroténoïdes, les anthocyanes sont des substances qui vont protéger notre peau et nos organes du soleil et des coups de soleil. Nous n’avons pas à nous transformer trop tôt en matière organique ou en compost ! 

Les légumes sont majoritairement verts ; que se cache-t ’il derrière le vert ? De la chlorophylle qui va oxygéner notre sang et l’aider à se renouveler; il y a aussi du jaune qui se cache dans la couleur verte, regarder de plus près votre eau de cuisson…

Voilà pourquoi, il ne faut avoir aucune restriction de nourriture en été car notre corps se prépare à la saison qui suit, où les conditions climatiques seront un peu plus compliquées pour l’équilibre de notre organisme.

Les légumes blancs ont aussi leurs vertus, oignons et ail sont de merveilleux soutiens pour notre système immunitaire. Les vitamines C et E sont présentes partout dans les fruits et légumes et sont des nutriments majeurs à notre bonne santé.

Oui, l’été, le feu, ça donne envie de faire des barbecues et de la viande grillée, certains n’arrivent pas à s’en passer. Qui dit barbeuc, dit rosé, oui mais avec modération.

Pour les fanas de saucisses et autres viandes, attention quand même à la dose et à la cuisson. Sachez qu’une chippo bien grillée, bien rôtie sans être carbonisé, a un effet conséquent sur vos cellules comme l’équivalent d’un demi paquet de cigarettes. Ah ? ? ?

Oui, c’est la fameuse réaction de Maillard qui fait que les sucres contenu dans l’aliment grillé lui donne ce délicieux goût de rôti. Tellement bon au goût mais tellement cancérigène !

Donc tout est dans la dose du poison à l’antidote. Régulez et compensez avec vos alliés les fruits et légumes d’été ; préférez les cuissons à vapeur douce (réservez la cocotte-minute pour faire vos conserves) et les cuissons braisées en cocotte en fonte.

Préférez les barbecues à cuisson verticale et les planchas qui éviteront à vos merguez de finir en charbon.

Gardez le côté festif avec quelques gentilles attentions pour vos cellules ; hydratez-vous, et pas qu’avec de la bière ! Messieurs, rappelez-vous que ce sont les moines qui ont inventé ce breuvage… pourquoi ? Le houblon est anaphrodisiaque ! Vous voilà avertis, en plus de vous faire grossir le bidou, vous n’arriverez plus à voir ce qu’il y a en dessous !

Les légumes et les fruits sont très vite digérés et on a vite faim ; pas grave en cette saison, mangez autant que vous en avez envie à toute heure, votre estomac et votre foie seront ravis.

Pensez à ajouter un trait d’huile végétale sur les légumes et les smoothies de fruits ; l’huile est le véhicule idéal pour que les micro nutriments et vitamines liposolubles arrivent au cœur des cellules.

A plus petite dose, riz et pâtes (Le plus complet possible) accompagneront toutes les salades mixes d’été. N’oubliez pas toutes les petites graines comme le tournesol, le sésame et compagnie toujours prêtes dans votre placard.

Voilà, la cuisine d’été et simple, non onéreuse car abondante, est très nourrissante et protectrice si on sait choisir les aliments au bon moment et les manger de la meilleure façon.

Pour vos copines tomates, rappelez-vous à quoi sert le pigment rouge ; en avez-vous besoin en hiver ? Un truc spécial pour elles, crues elles ont plein de vertus et cuites, tout autant: la cuisson transforme le lycopène en une substance qui protège particulièrement votre prostate Messieurs, mais ce n’est pas une raison pour se goinfrer de pizzas. À ce sujet il est bon de noter qu’Il y a seulement un insecte qui pollinise la tomate, le bourdon ; attention, nos amis les insectes subissent les pesticides et c’est une hécatombe; pensez-y lorsque vous mangerez des tomates :

Pas de bourdon, pas de tomates, pas de pizza !

Comment nourrir mon âme en été ?

C’est la salsa des émotions positives en été !

Les vacances, les copains, la mer ou l’océan, la montagne, le soleil fait vibrer les sensations. Il fait frissonner les amoureux, voilà la raison du baby-boom au printemps suivant.

On a rarement le blues en été, les journées sont longues, on est très souvent dehors il y a plus de temps pour créer des relations, des échanges et de la vitamine D.

On s’habille léger et ça fait plaisir au sexe opposé.

L’été, c’est la gaieté, alors faites la cigale ! Dansez, chantez, aimez, faites le plein de rires et vivez bien ce moment en présence et en conscience.

Surtout, n’allez pas acheter les fournitures scolaires ! On n’est pas sorti des examens qu’on vous met déjà dans la déprime de la rentrée !

Pour votre corps émotionnel aussi, fait le plein de bonheur.

Vos cellules ont une mémoire émotionnelle et lorsqu’il vous arrivera un moment difficile, il suffira alors de vous rappeler ce moment magique que vous avez eu cet été et vous ressentirez à nouveau cet orgasme cellulaire qui vous donnera un boost pour vous remonter le moral.

C’est un de ces outils qu’on appelle un élément ressource ou ancrage positif et plus vous utiliserez, plus il sera efficace. Il vous permet de garder un haut taux vibratoire énergétique, une fréquence spéciale qui est puissamment créatrice et qui a la particularité d’être la bonne fréquence pour la loi d’attraction (C’est un autre sujet qui mérite une formation ça…).

Petites cigales, vous ferez la fourmi à la saison suivante.

Comment nourrir mon esprit en été ?

L’élément FEU est l’élément du plan spirituel.

Le soleil dans le ciel est le père qui s’unit à la Lune, à la Terre notre mère.

Notre terre, la mère, porte ; le ciel, le père, la féconde.

L’inspiration demande à entrer dans la matière, c’est la création incarnée.

Prenez le temps de vous laisser inspirer. Regardez autour de vous, il y a tellement à voir. La nature est à son apogée, dans sa pleine puissance. Profitez de cette force et des sorties en nature, de la puissance purificatrice de l’élément eau, rivière ou océan.

L’eau et le feu, sont les deux éléments qui ont créé la vie sur Terre. Le feu des volcans dans l’océan a donné la vie aux bactéries qui nous ont créé.

Entrez en contact avec les éléments, regardez les ciels d’été, les étoiles filantes du mois d’août. Elles amènent des messages sur notre Terre. Écoutons, faisons silence en nous pour entendre leur murmure. Notre âme les entend. Le feu de la St-Jean le 21 juin, marque le solstice d’été ; une fête qui est célébrée dans toutes les cultures depuis la nuit des temps. Les chamanes, les druides, les arborigènes continuent d’honorer ce moment, cette porte temporelle qui nous reconnecte à notre Père le ciel et à son astre le soleil sans lequel nous n’existerions pas, en tout cas, pas sous cette forme.

Corps, âme, esprit, nos trois corps autonomes et interdépendants.

Plus nous nourrirons notre corps physique avec des matières saines, adaptées, plus nos corps émotionnel et spirituel seront alignés et seront la flèche qui nous permettra d’atteindre notre cible, notre projet, notre mission de vie. 

Vibrez à la même fréquence que ce qui vous entoure, vous serez à l’unisson de l’univers, vous serez porté par sa puissance et serez à votre tour prêt à vivre tout ce qui est à vivre.

Laissez-vous inspirer et nourrissez les graines en vous, celles-là même que vous avez semées au printemps dernier car bientôt arrivera le temps de la récolte, des bilans, des saisons prochaines.

Il y a chez nous quatre saisons, quatre éléments, quatre règnes (minéral, végétal, animal, humain), quatre directions… Le chiffre quatre définit la Nature par essence ; voilà pourquoi « Car c’est ma Nature » est basé aussi sur quatre piliers. Mais ça, c’est encore un autre sujet…

Bel été à vous, rendez-vous à la saison prochaine pour savoir ce qu’il vous faut manger. Miam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *